30 mai 2018 Nouvelles

L’agence de publicité québécoise Camden choisit Lyon et Les Distilleurs pour son implantation européenne

portrait camden lyon
De gauche à droite : Mathieu Bédard, Lionel Farget, Marie-Michèle Jacques, Fanny Mounier et Thomas Ardisson

 

Dans un univers médiatique et publicitaire en complète mutation, alors que plusieurs agences se font littéralement avaler par de grands réseaux internationaux et que d’autres s’éteignent, Camden fait tout le contraire. Cette agence de taille humaine fondée à Montréal en 1991, qui compte également un bureau à Toronto, a décidé de miser sur une internationalisation intelligente avec la création d’un groupe agile, décentralisé et doté de plusieurs pôles de compétences. C’est donc dans ce contexte que l’agence lyonnaise Les Distilleurs, menée par ses trois associés, Thomas Ardisson, Fanny Mounier et Lionel Farget, rejoint le groupe Camden et arborera dorénavant l’identité Camden Lyon.

thomas ardisson
Thomas Ardisson
fanny mounier
Fanny Mounier
lionel farget
Lionel Farget

Camden Lyon entend offrir une palette de services élargie à ses clients actuels et potentiels sur les marchés lyonnais, français et européen, et ce, en maillage avec les bureaux de Montréal et de Toronto. Cette évolution marque un jalon important dans l’histoire de cette agence, qui s’est établie durablement en valorisant une créativité stratégique et l’excellence de son expérience client.

Les trois fondateurs qui étaient à la barre des Distilleurs demeurent associés et actionnaires. Ils contribueront au rayonnement de l’agence dans leurs secteurs respectifs et continueront à jouer un rôle de premier plan. Thomas Ardisson évoluera au poste de vice-président business development, Fanny Mounier à celui de vice-présidente stratégie et clientèle, alors que Lionel Farget occupera le poste de vice-président création. Marie-Michèle Jacques, première vice-présidente du groupe Camden, et Mathieu Bédard, président du groupe Camden, rempliront ces mêmes fonctions à Lyon, où ils deviennent associés principaux. Anne-Christine Normand, précédemment directrice de studio au bureau de Montréal, prend pour sa part la direction des opérations de Camden Lyon.

mathieu bédard
Mathieu Bédard
marie-michèle jacques
Marie-Michèle Jacques
anne-christine normand
Anne-Christine Normand

Ces nominations visent essentiellement à accroître les capacités de développement et de production de l’agence afin de répondre aux impératifs de sa croissance et de sa prestation de services élargie. La vision du quintette de direction de Camden Lyon est claire et tous les moyens nécessaires sont déjà déployés pour la concrétiser. Le marché lyonnais représente la grande priorité du groupe, qui vise également à faire de Lyon son hub français et européen.

Thomas Ardisson, vice-président business development: «Après le premier échange avec Marie-Michèle et Mathieu, nous avons unanimement décidé de poursuivre les discussions avec Camden jusqu'à un accord final. Nous avons immédiatement compris qu'ensemble, nous pourrions donner un nouvel élan à l'agence et que toute l'équipe allait pouvoir profiter de cette association pour encore mieux travailler avec les clients.»

Retour sur Les Distilleurs

Les Distilleurs, c’est l’histoire inspirante de trois étudiants de la promotion 2011 de l’ISEG Marketing et Communication Business School de Lyon, qui ont décidé de faire d’une aventure individuelle un collectif au service de leurs clients. Voici les principaux jalons qui ont mené à leur adhésion au groupe Camden.

2009: Dans un contexte de perturbation de l’industrie et de crise économique historique, les trois associés créent leur micro-entreprise en même temps qu’ils poursuivent leur formation auprès d’intervenants célèbres (Michel Hébert et Philippe Gadel, par exemple). Ils renoncent au parcours classique des stages dans les grandes agences, où ils auraient intégré un processus de formatage et assimilé un schéma de pensée probablement obsolète le lendemain. Ils ne regretteront jamais leur décision.

2011: Ils s’associent officiellement sous la forme d’un collectif afin de tester leur modèle d’entreprise, mais surtout pour accompagner des clients de plus en plus nombreux.

2012: Après 18 mois de collaboration, les nouveaux diplômés constatent que les premiers clients sont toujours là, que les projets sont de plus en plus complets et que la notoriété de la marque Les Distilleurs prend de l’ampleur. Le collectif devient alors une entreprise unie, s’installe en presqu’île et développe sa clientèle en région lyonnaise, et bien au-delà, à l’échelle de l’Hexagone.

2013 à 2017: L’agence connaît une croissance d’au moins 20% par an et un rythme soutenu d’embauche. En plus des partenaires historiques, l’Olympique Lyonnais, Vivaservices, Maped et Student Factory du groupe Vinci décident de leur faire confiance.

2018: L’agence étoffe ses compétences dans le digital, le design produit, le motion design et dans la conception publicitaire, notamment avec la création d’un film télé et d’une campagne d’affichage pour Mint Énergie, fournisseur indépendant d’électricité verte en France. Elle est désormais mûre pour en offrir plus à ses clients, en joignant les forces d’un nouveau groupe publicitaire international.

Les Distilleurs + Camden : une histoire de valeurs

Propos Équipe

La direction de Camden avait déjà développé en 2014 une vision stratégique à long terme en vue de son implantation en sol européen. Afin de briser le plafond de verre de l’agence montréalaise et de déployer ses ailes, elle devait faire une acquisition synergique à Montréal, puis ouvrir un bureau satellite au Canada ou aux États-Unis. Ce n'est qu’ensuite qu’elle lorgnerait l’international pour créer un groupe publicitaire unique, au service des PME et d’organisations de différentes natures, dont les besoins sont complexes, et qui préfèrent la flexibilité et la réactivité d’une structure à la fois experte et allégée. Toutes ces étapes devaient se cristalliser en valorisant le modèle entièrement et «réellement» intégré de l’agence ainsi qu’en prônant ses valeurs: honnêteté, intégrité, lucidité, sensibilité. La suite serait passionnante.

En mai 2016, Camden a fait l’acquisition de l’agence de design québécoise CGCOM, réputée pour son excellence depuis plus de 30 ans. La quasi totalité de ses membres se sont joints au bureau de Camden à Montréal, qui comptait alors 25 personnes à sa permanence. En octobre 2017, le bureau de Toronto fut lancé et des clients importants du marché anglophone du Canada ont alors confié leurs mandats à Camden. La vision devenait réalité, mais il restait encore un grand pan de l’histoire à dévoiler.

En parallèle à l’acquisition de CGCOM et à l’ouverture du bureau de Toronto, une étude de marché à l’international a été menée à l’été 2017 afin de déterminer l’endroit à partir duquel le groupe rayonnerait en Europe. En concurrence avec plusieurs destinations françaises, belges, suisses et allemandes, Lyon s’est rapidement détachée du lot. À ce moment, une centaine d’agences lyonnaises ont été analysées à partir d’une grille d’évaluation complexe. De cette liste, une dizaine ont par la suite été approchées de manière préliminaire en septembre 2017, puis une poignée d’entre elles ont fait l’objet d’une rencontre avec Marie-Michèle Jacques et Mathieu Bédard à Lyon en novembre dernier. Toutes ces agences étaient exceptionnelles, mais le choix d’approfondir les discussions avec Les Distilleurs est apparu aux dirigeants de Camden comme une évidence.

Quelques rencontres plus tard, à Lyon comme à Montréal, où les associés des Distilleurs ont pu visiter Camden et découvrir son équipe dans le quartier créatif du Mile End, l’entente était ficelée. C'est le 23 mai 2018, que le lancement de Camden Lyon a eu lieu au Sucre, à Lyon, avec plus de 120 convives.

La concrétisation de Camden Lyon est le fruit d’un processus sérieux et rigoureux, issu d’une planification stratégique ambitieuse, mais c’est avant tout une histoire de valeurs communes et un désir partagé de marquer à notre manière l’univers publicitaire.

Mathieu Bédard, président du Groupe Camden : «Notre rencontre avec Thomas, Fanny et Lionel s’est avérée une sorte de coup de coeur professionnel où se conjuguaient nos attentes respectives, à ce moment précis de nos parcours. Au-delà des objectifs d’affaires et de certains critères recherchés, il y avait là des gens qui désiraient progresser quotidiennement ensemble, menés par une vision et des valeurs communes. Notre choix s’est porté sur une agence ultra-créative avec le vent dans les voiles, qui gagnait sous nos yeux des comptes importants contre des rivaux plus grands, et dont l’éthique de travail était irréprochable. Une agence menée par des personnes vraies, qui parlent vrai et qui livrent de vrais résultats».

Pourquoi Lyon?

fanny sur lyon

Plusieurs se demanderont pourquoi nous faisons de Lyon notre hub européen. Simple. Parce que Lyon, c’est tout ce que Camden recherche, et même plus. 

Voici en vrac:

  • Lyon pour son énergie, son dynamisme et son émergence 
  • Lyon pour son histoire, sa fierté et sa communauté tissée serré
  • Lyon pour la qualité de ses écoles et pour l’expertise de ses professionnels du marketing et de la communication
  • Lyon pour son positionnement technologique et son rôle de leader français tourné vers l’avenir 
  • Lyon pour ses clusters et ses occasions de développement business
  • Lyon pour son ouverture à l’innovation et à la créativité
  • Lyon pour sa compatibilité culturelle avec Montréal et Toronto
  • Lyon pour sa localisation, au coeur de la France et de l’Europe
  • Lyon pour sa beauté et sa gastronomie (c’est cliché, mais c’est vrai!)

Marie-Michèle Jacques, associée principale et première vice-présidente du groupe Camden: «Dès nos premiers pas à Lyon, nous avons senti la fierté des Lyonnais et avons été séduits par leur pragmatisme et leur créativité. Le choix de cette destination est un puissant symbole pour des Québécois. Traverser l’Atlantique, c’est un peu un retour aux sources, mais c’est aussi un chapitre qui s’ouvre et dans lequel nous entendons, avec humilité, contribuer à l’émergence de Lyon dans le monde, tout en respectant son ADN, son histoire et sa culture.»

La pensée rebelle: plus qu’un slogan, une philosophie

«La pensée n’est plus à la mode, car la pensée est un acte de résistance.»

-  Jacques Schotte

La pensée rebelle nous donne le droit de dire non. Elle nous force à poser les bonnes questions avant de dire oui ou de proposer de meilleures solutions. Chez Camden, la pensée rebelle nous habite tous, c’est notre ambition de toujours faire mieux et notre volonté d’agiter les esprits. La pensée rebelle, c’est aller au cœur du problème et au-delà des livrables pour offrir à nos clients l’accompagnement dont ils ont réellement besoin.

Lionel Farget, vice-président création: «Cette pensée rebelle me parle, car elle est en nous depuis le début, elle nous a toujours accompagnés sans que nous le sachions vraiment.

Lancer l’agence en 2009 sur un marché hyperconcurrentiel, en pleine crise économique, c’est avant tout remettre en question les codes et recettes qui ont fonctionné par le passé. Nous avons toujours eu une vision du métier où l’honnêteté prend le pas sur le convenu et la créativité l’emporte sur l’attendu. Remettre en cause les enseignements passés pour identifier de nouvelles orientations, rester fixé sur les intérêts du projet mais conserver son agilité, se différencier et différencier ses clients sans se renier: c’est ça la pensée rebelle, et c’est ce qui nous anime au quotidien!»

En offrir plus? Absolument.

Éclatons les silos et progressons, ensemble, vers un réseau global de taille humaine.

Camden Lyon s’inscrit à l’avant-plan d’un groupe qui propose le meilleur des deux mondes, soit une offre intégrée et internalisée absolument complète, et ce, par l’entremise de pôles de compétences à l’image des meilleures agences spécialisées, le tout sous un même toit.

En bâtissant un réseau constitué de plusieurs bureaux ne dépassant pas individuellement le cap des 50 employés, Camden mise sur une préservation de son ADN. Camden Lyon, le hub principal du groupe en Europe, jouera un rôle névralgique dans la concrétisation de cette vision.

camden lyon

Planification stratégique, marketing en amont, naming, branding, création publicitaire, funnel marketing, design, production film (télé, Web, corpo), expertise pointue en TI, en intelligence artificielle, en programmatique et marketing digital comme en réseaux sociaux, certification Google Partner… Tous les services requis par les organisations qui désirent une systématisation efficiente de leur marque sont offerts, par le biais d’un point de contact unique, et ce, dans un cadre agile, humain, accessible.

Camden Lyon facilite la vie de ses clients en leur offrant une expérience centrée sur la proximité, la collaboration et la mesure constante du rendement marketing ou communicationnel. Que ce soit par l’analyse fine du parcours du consommateur, par la compréhension des nouvelles tendances sociologiques, de la posture psychologique des cibles ou par l’identification d’insights inédits, ses experts savent poser les bonnes questions pour ensuite proposer des solutions qui remettent en question le statu quo.

En supprimant les silos et en intégrant ses différents experts en cohésion autour des mêmes enjeux, Camden éclate le paradigme des grandes agences intégrées ou 360, qui n’ont jamais réussi à réellement développer les expertises des agences digitales ou spécialisées et à s’adapter au cadre des PME.

Fanny Mounier, vice-présidente stratégie et clientèle, Camden Lyon: «Aujourd’hui, avec la présence de Camden Montréal et de Camden Toronto à nos côtés, nous pouvons réellement affirmer notre offre de service transversale, et par conséquent accompagner nos clients dans l’intégralité de leurs projets. Chaque agence apporte son savoir-faire par le biais de pôles de compétences distincts et complémentaires: tout seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. C’est cette vision que nous avons en permanence à l’esprit, c'est l’esprit Camden!»

Personne-ressource et demande d’entrevue: Fanny Mounier

Tél.: 04 69 60 56 03
Mail: f.mounier@camdenpublicite.fr